Skip to main content
Publication

La mention "Photographie retouchée" devient obligatoire / "Retouched Photo" disclaimer becomes mandatory

20/07/2017

English version below

Vous avez certainement entendu parler de la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016 qui prévoit une obligation de signaler les retouches sur les photos commerciales de mannequins. Cette loi qui a déjà fait beaucoup parler d'elle dans la presse va très prochainement entrer en vigueur.

En effet, le décret d'application n° 2017-738 du 4 mai 2017 relatif aux photographies à usage commercial de mannequins dont l’apparence corporelle a été modifiée, a été publié le 5 mai au Journal Officiel et prévoit une entrée en vigueur au 1er octobre 2017.

En conséquence, à partir du 1er octobre prochain, la mention "photographie retouchée" devra être apposée de "façon accessible, aisément lisible et clairement différenciée du message publicitaire ou promotionnel" sur tous les clichés à usage commercial, "lorsque l’apparence corporelle des mannequins a été modifiée par un logiciel de traitement d’image, pour affiner ou épaissir leur silhouette".

Le décret précise que cette obligation sera notamment applicable aux supports suivants :

  • l’affichage,
  • la communication au public en ligne,
  • la presse,
  • la correspondance publicitaire destinée aux particuliers,
  • les imprimés publicitaires destinés au public

En revanche, la télévision ne semble pas concernée par cette disposition.

L'annonceur sera tenu de veiller au respect de cette obligation et devra vérifier que les photos qu’il achète en direct ou par l'intermédiaire de différents prestataires ont fait l’objet ou non d’une retouche via un outil de traitement de l'image.

Le non-respect de cette disposition sera susceptible d'être sanctionné lourdement par une amende de 37.500 euros, montant pouvant être porté jusqu'à 30 % des dépenses consacrées à la publicité.


You might be aware of the 26 January 2016 law for the modernization of the French healthcare system which states that digitally altered photos of models must include a disclaimer. This law, which has already received a great deal of attention in the French press, will soon enter into force.

The implementing decree no. 2017-738 of 4 May 2017 regarding commercial photos of models whose physical appearance has been modified was published on 5 May in the Journal Officiel with a planned enactment date 1 October 2017.

Therefore, starting on 1 October of this year, the wording "retouched photograph" ("photographie retouchée") must be indicated "in a way which is accessible, legible and clearly distinguishable from the advertising or promotional message" on all photos for commercial use, "where the physical appearance of the models has been digitally modified using image processing software, to make their shape thinner or thicker".

The decree states that this requirement will apply, in particular, to the following media:

  • posters
  • online communication to the public
  • the press
  • advertisements sent to private individuals
  • printed advertisements intended for the public

However, the law does not seem to concern television.

The advertiser is required to ensure compliance with this obligation and must verify whether the photos it buys, either directly or through any service providers, have been digitally enhanced or not.

Failure to comply with this law can be punished by a heavy fine of 37,500 euros, or up to 30% of the costs of the advertising.

Sign up to our email digest

Click to subscribe or manage your email preferences.

SUBSCRIBE